vendredi 8 mai 2015

Entremet mascarpone fraise

Ces derniers temps je n'ai pas eu beaucoup de temps à consacrer aux gâteaux. Même mon homme m'a dit que je ne faisais plus rien !
J'ai pu remédier à tout ça cet après-midi, ouf ! ^^

Avec le retour du soleil, je me suis lancée dans une glace au chocolat. J'ai utilisé un chocolat à 80%, c'est bien meilleur qu'avec un 50 ! On l'a mangée tout de suite pour le goûter, elle était crémeuse et moelleuse. J'ai congelé une partie, on verra si elle change ou pas.

J'ai eu le temps de préparer un entremet, bienvenu pour le dessert de ce soir car la pluie est passée par chez nous. 
Comme j'avais les blancs d'oeuf non utilisés de la glace, j'ai fait une dacquoise avec un peu de pâte de pistache. Je n'en ai pas mis assez. 
Ce matin il y avait une promotion sur les fraises, j'ai donc fait un coulis et une mousse mascarpone.
Il ne me restait qu'une feuille de gélatine, j'ai décidé de la mettre dans le coulis et de tenter le mascarpone sans. Ca n'a pas posé de problème, je n'avais pas à le transporter. La mousse a très bien tenu.



Pour la dacquoise il vous faudra :
- 70gr de blancs
- 60gr de sucre glace
- 70gr de farine
- 1cs de pâte de pistache

Battre les blancs en neige. Ajoutez le sucre glace tamisé en 2 fois puis la pistache. 
Terminez par la farine à la spatule, délicatement.
Cuire à 180° pendant environ 30 minutes.

Préparez le coulis en cuisant une barquette de fraises de 250gr avec un peu de sucre si besoin. Ajoutez la feuille de gélatine. Mixez et laissez refroidir.

Ensuite la mousse mascarpone :
- 250gr de mascarpone
- 120gr de sucre
- 300gr de crème liquide

Montez la crème en  chantilly.
Mélangez le mascarpone et le sucre. Ajoutez les à la crème chantilly.

Pour le montage, dans le cercle posez la dacquoise. Etalez une partie du coulis. Ajoutez la mousse en faisant attention que le coulis ne remonte pas. 
Recouvrez de coulis et laissez prendre au frais.





C'est léger et trop bon. L'avantage de faire des grands gâteaux c'est qu'il en reste plein ! ^^




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire